Comment consommer le CBD ?

CBD

Publié le : 17 décembre 20225 mins de lecture

Tout le monde possède les récepteurs appelés cannabinoïdes dans le cerveau. Ils sont présents dans la plante de chanvre dont le CBD est une substance active existante.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD ou le cannabidiol est une molécule qui fait partie d’une famille des cannabinoïdes. Comme THC, le CBD est une substance active existante dans un plant de chanvre. Le CBD se présente sous forme d’huile, de fleur ou de produits alimentaires. Pour ses consommateurs, le CBD n’a pas un effet stupéfiant ou un effet défonce. Il est reconnu par ses propriétés antidépressives et anxiolytiques. En effet, il agit sur certains récepteurs liés à l’anxiété ou à la douleur. Le CBD bénéficie une image positive parce qu’il est un produit naturel, bien évidement, qu’il ne provoque pas une méfiance accrue. On dispose des propriétés thérapeutiques au cannabidiol. Donc, il est recommandé en cas des problèmes du sommeil, de stress ou des douleurs articulaires.

Postérieurement, selon les études des chercheurs, le cannabidiol ou CBD ont des nombreux bienfaits. Il a un effet anti-douleur, plusieurs témoignages confirment cela, en le prenant trois gouttes le soir. Le CBD prouve son efficacité contre la dépression et le stress, le cannabidiol est un traitement potentiel contre tous les troubles anxieux. De plus, le cannabidiol soulage les signes du cancer et réduit l’acné, puis améliore les signes des troubles neurologiques. Et enfin, le cannabidiol baisse la pression artérielle. Concernant le dosage de CBD, il n’y a pas de posologie unique.

À consulter aussi : Comment acheter de l'huile de CBD sur Internet ?

Comment prendre une dose de CBD ?

Prendre quelques gouttes du cannabidiol chaque journée est l’une des conseils posologiques le plus courants. Prendre une dose de CBD dépend d’une concentration d’une huile CBD, la chimie corporelle et le poids d’une personne, les raisons ainsi que les attentes avec le cannabidiol. Donc, cela veut dire, qu’il n’y avait pas de dosage unique pour tous les consommateurs du CBD. Pour savoir, comment choisir un dosage de CBD idéal pour vous ? Il faut d’abord estimer votre dosage selon votre poids corporel. Ce sont les personnes qui ont plus du poids corporel auront besoin plus de quantité pour mieux ressentir tous les effets du cannabidiol. Et après, pour choisir votre dosage de CBD, il faut commencer petit à petit, puis augmentez graduellement la dose.

Ensuite, l’évaluation de votre dosage de CBD dépend du fonctionnement de vos conditions médicales. La quantité du cannabidiol dans un cadre des symptômes lourds ou légers n’est pas la même. C’est-à-dire que prendre le cannabidiol pour dormir ou pour les douleurs intenses n’allait pas être le même dosage. Bref, le microdosage du CBD est de 0,5 jusqu’à 20 mg par jour, le dosage standard du cannabidiol est de 10 jusqu’à 100 mg par jours, le macrodosage du CBD ou dosage thérapeutique est de 100 jusqu’à 800 mg par jour selon votre poids. Si vous avez de doute, ne vous hésitez pas de consulter votre médecin parlant CBD, même s’il y avait peu de médecins experts sur le CBD. Les médecins peuvent vous donner des indications ou bien des contre-indications qui s’adaptent à votre corps.

À parcourir aussi : A partir de quel âge peut-on consommer du CBD ?

Est-il possible de faire un surdosage de CBD ?

Le surdosage au sens classique n’est pas du tout possible avec le cannabidiol ou CBD. Beaucoup de consommation de CBD ne provoque que des légers effets négatifs. Selon l’organisation mondiale de la santé, le cannabidiol présente un meilleur profil de sécurité. Le grand avantage de cannabidiol, c’est qu’il n’a pas des effets intoxicants, donc il n’est pas psychoactif.

Jusqu’à maintenant, le CBD n’a pas d’effets secondaires majeurs connus. Puis, même la science ne pouvait pas donner les informations précises sur le dosage de CBD, qui est à la fin trop importante. Le dosage toléré par la science est jusqu’à 1500 mg par jour. Chaque personne réagisse différemment en cas d’une overdose de CBD, c’est une raison d’inexistence de la recommandation de dosage invariable.

Plan du site